Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Haiku groenlandais

Il était une fois un danseur au tambour sculpté au Nunavut, qui inspira l’artiste nantaise Nathalie Kopp, qui inspira à son tour un poète...

haiku.jpg

Fascination arctique ? Ce qui est sûr, c’est que dans ma lointaine retraite sur les bords de ce fjord qui est au-delà de tous les superlatifs, une chaîne artistique m’enveloppe de belles ondes. Près du petit port des pêcheurs, je contemple "l'immensité absorbante".

Poète inspiré par les mondes arctiques, Jaakusi Siksik qui signe aussi Japh’Eios, a séjourné à plusieurs reprises au Nunavut. Ses poèmes nous bercent depuis notre rencontre sur les bancs de l’Institut de Langues et Civilisations Orientales, en cycle de culture et langue inuit.

La chaîne :

Sculpture par Bobby Nokolak Anaviluk (Kugluktuk, 2015)
Tableau de Nathalie Kopp (Nantes, 2017)
Poème de Jaakusi Siksik (Paris, 2017)

Commentaires

  • Quelle belle photo … je te verrais bien sortir de cette grisaille, de ce plongeoir en suspends sur la mer d'un gris profond … en maillot de bain rouge avec le bonnet de bain assorti …
    Aller va …je te laisse la possibilité de mettre une jolie doudoune rouge …
    A Nantes il fait une belle lumière d'automne, j'ai traversé ce matin de longues allées d'arbres rouges et jaunes … j'ai pensé à toi, dans ce monochrome … gris …
    Belle journée à toi …

Écrire un commentaire

Optionnel