Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vu de ma fenêtre #2

Qu'on ne s'y trompe pas, ce n'est pas le soleil de minuit mais bien celui de midi, qui a la bonté de percer derrière les nuages de zinc derrière le cap Tobin, juste pour notre rendez-vous hebdomadaire Vu de ma fenêtre.

mercredi 8 Novembre, midi pile

lever du soleil 9h44

coucher du soleil 14h37

crépuscule : 8h16 – 16h05

neige légère

température : beaucoup trop doux

Depuis lundi la première tempête de neige de la saison s’est abattue sur le village, pour ne se calmer que ce matin. De grandes vagues de poudreuse tourbillonnaient autour des maisons et dessinaient sur ma fenêtre un merveilleux mais éphémère décor de Noël.

Tout ce tintamarre ne change en fait pas grand-chose à la vie quotidienne. Les enfants sont à l’école, les parents au travail, tout le monde fait ses courses comme à l’accoutumée au Pilersuisoq, et la patrouille de surveillance des ours patrouille bien à propos puisqu’un ours rôde avec insistance vers les premières maisons depuis quelques jours. On est prié de ne pas s’éloigner sans arme.

éphémérides, Scoresby, ittoqqortoormiit

Mais la neige insistante a formé en trois jours de confortables congères avec son cortège de nouveautés : les premières batailles de boules de neige à la récré, les premières maraudes de la pelleteuse, les capuches sur les bonnets. Cette neige soufflée par le vent cache le malheureux soleil qui vit ses dernières heures. Je me risque dehors profitant d’une accalmie. Une petite neige légère volette comme pour m’encourager et sous leurs toits blanchis les couleurs des maisons paraissent encore plus vives.

Étrangement, la glace n’est pas encore arrivée ni ici, ni au fond du fjord, ni même sur la côte. Elle se forme normalement vers fin septembre. Je me souviens d’avoir vu les premières crêpes de glace se former joliment sur la mer autour de notre voilier ancré devant le village dans les derniers jours d’août.

éphémérides, Scoresby, ittoqqortoormiit

Même à la station de Daneborg, loin sur la côte à 74°Nord, la banquise est encore trop fragile pour pouvoir s’y risquer. Il faut dire que le mois d’octobre a été particulièrement doux, avec des températures moyennes de 5,9°C supérieures à la normale. Un phénomène erratique que seuls les spécialistes avisés ont autorité pour le relier au réchauffement climatique.

éphémérides,scoresby,ittoqqortoormiit

la station au mois d'avril 2017

Toutes ces considérations météo viennent de l’ami Erik Pedersen Sanimuinaq qui travaille ici à « La Station » météorologique, dont je vous parlerai un de ces jours prochains, car il y là une belle histoire française.

[à suivre...]

[épisode précédent]

 

Commentaires

  • Meerci pour ce récit descriptif et narratif, c'est comme si on y était!! Que j'aimerais être avec vous!
    à bientôt
    Claude

  • Le paysage me semble plus beau sous la neige. (Reflexion d'un francais sous les tropiques!) Merci de partager vos impressions!

  • Merci. J'ai ainsi l"impression d'y être aussi- ce que j'aurais adoré .

  • Salut Dominique
    alors ça y est tu es dans le grand froid depuis quelque jours et dans les milles et une nuances de gris qui me font penser à certains de mes vols au milieu des nuages quand je passe au milieu dans un trou de souris avant de retrouver le visuel avec le sol, on dit que les nuages sont blancs, non, ils sont gris, mille et un nuances de gris...
    Les vues que tu envoies sont à couper le souffle...
    J'espère que tout ce passe pour le mieux pour toi.
    Je t'embrasse et à bientôt
    Jean-Luc

Écrire un commentaire

Optionnel